Un youpin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un youpin !

Message par Yaâqov Cohen-Tannoudji le Ven 17 Juin 2011 - 8:24

Bonjour à tous,

Je connais pas tout le monde mais certaines têtes me rassurent beaucoup !
Mon CV est simple :
- A été ravitailleur US pendant 2 mois (2009) Flottille : celle de Johan Valencia. A vite changé car des ravitailleurs autour de l'angleterre s'était pas top. (Vive les IIa ...)
- A été surfacier US pendant 10 mois (2009) Flottille : toujours la même. N'a jamais eut plus de 2000PP Razz (vive les IIa ... ^^)
- A arrêté DB en 2010 (j'étais interne)
- Reprise été 2010. SM US à la Silence Sound of Némo (là j'me suis amusé, dans l'eau les IIa l'ont dans l'os Rolling Eyes )
- Reprise pacifique avec les Gators en tant que SM puis maintenant Ravito.

Voila, je l'ai jamais dit mais j'ai donc jamais dépassé les 2000PP en porte canons. Quoi, vous n'allez pas me virer quand même ? Razz


C'est mon anniversaire vendredi prochain, alors je veux une prime. Ensuite, je veux 3 mois de vacances payées par année. Les tickets resto FANA. Le 13ème mois, les primes de conditions de travail et les primes d'objectifs. Voila ça devrait être tout. [Mode Shu Lien ON] Nan mais Anna était une légende et maintenant la légende c'est moi !
Personne ne retiendra l’anicroche subie par la 8ème lors de son départ de San Francisco, c'est comme ça ! Vous avez tout donné mais c'était pas suffisant : Yaâqov a atomisé ... ah ouais merde ça marche pas pour moi Neutral J'ai jamais rien fait dans l'Atlantique, sauf l'escorte du Richelieu[OFF]

Bon à part ça voici le RP :

[Yaâqov avait maintenant 80 ans, cet homme rugueux a été longtemps soumis à la nature, personne ne l'a jamais vu exprimer une seule émotion et son corps a connu bien des épreuves. Hors, nous voici à la veille du chute du Mur de Berlin, mais cela ils ne le savent pas. C'est bientôt Hanoucca, le Noêl juif et pourtant le soleil tape encore très fort içi à Alger. Yaakov est l'un des rares vétérans à être resté dans cette ville malgré les pression qu'il a dpu supporter. Son fils Boria est venus ici avec Naténel, c'est son petit fils qui a déjà 4 printemps. Il ne l'avait encore jamais vu. Voila qu'à l'ombre de sa petite maison typique des faubourgs coloniaux d'Alger, son petit-fils lui murmure avec l'innocence de cet enfant ces quelques mots "Dits voir grand-père, c'était comment la guerre ?". Il n'en avait jamais parlé à personne mais soudain les mots de cet enfant froissent le visage de notre homme. Il est peut-être temps de prendre la parole. Il se lève avec peine mais refusa l'aide de son fils, ouvrit cette grande armoire du couloir et prit une poussiéreuse boite à chaussure. Il retira d'un geste noble la poussière de la boite et l'ouvrit. J'aperçevais dedans un vieux petit train de bois]


- Un jour ton grand oncle vint m'apporter un cadeau. Il revenait alors de l'un de ses longs voyages d'affaires. J'avoue ne pas en savoir plus à l'époque. D'un côté, j'étais tellement jeune que cela m'importait peu, j'avais mon cadeau enroulé dans du papier journal. En son sein j'en découvrit mon premier petit train de bois sur lequel était gravé "Mendel Rayski". Nous vivions toute la famille dans notre village natale de Vasloui en Bessarabie. Je ne sais quel jour je suis née, mais c'était en 1911. J'ai suivit mes parents dans leur dure pérégrination dans la tourmente de la 1ère Guerre Mondiale mais je n'ai de souvenirs que mes gémissements suite aux longues journées de marche. Ils retournèrent en Bessarabie mais au cours d'un cruel exode, j'ai vu ma petite sœur tuée par une balle dans les bras même de notre Mère.
- Mais grand-père, pourquoi es-tu aujourd'hui a Alger ?
- Pas si vite mon enfant ! Ton grand-père s'appellait donc en réalité Mendel, et tu es un petit Rayski comme tes ancêtres ! Après la mort de ta grand mère, j'ai eut une enfance et adolescence qu'il vaudrait mieux que je te passe les détails ! J'ai mais pas les gens au pouvoir, ceux qui nous donnaient des ordres en Russie et j'ai fait plusieurs mois de prisons. En 1938, poussés par les nécessités économiques et par l'antisémitisme grandissant jusque dans notre petit village j'ai fuit mon pays comme des milliers de jeunes juifs. Beaucoup sont allés en France, le pays aux idées généreuses celle de la grande révolution française, où la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » n'était pas un vain mot. Mais je souhaitais ma bâttre en Espagne, hélas je suis arrivé trop tard et je suis alors resté en France.
En 1939, je m'engagea dans l'armée française et fit campagne alors dans l'infanterie, au 23° Régiment de Marche des Volontaires Étrangers, après quoi nous avons connut comme tout français les échecs de 40.

- Que c'est-il passé ensuite ?
- Dès les premiers revers soit quelques jours au plus après le début de l'offensive allemande, plusieurs de mes camarades juifs m'ont appris le sort que les allemands réservés aux juifs depuis déjà quelques années dans leur propre pays. Il ne nous a pas fallu des heures pour comprendre la fin que nous pouvions alors risquer. Et nous avons alors ... déserté. Honte sur moi, mais nous ne pouvions continuer plus longtemps. C'était déjà gravé sur la roche de l'Histoire que la France avait perdu la guerre chez elle. Je n'ai pas suivi tous les autres déserteurs, j'étais persuadé qu'il était préférable de fuir chacun de nos côtés. Alors j'ai pris un cargo pour Beyrouth au Liban. C'était une idée de ton grand oncle, le même qui m'offrit ce petit train. Le Liban était alors un territoire sous autorité française, je n'étais pas vraiment perdu dans ce monde là. Il y eut comme dans tout ces territoire des attaque entre Vichystes et Gaullistes marqué par les personnages de Dentz et Catroux. Cela fut éphémère, dès le début de l'année 1941 l'armée allemande lança des offensives sur les Balkans puis lança la Campagne de Syrie où stationnaient déjà des avions allemands qui ravitaillaient la rébellion pro-nazis en Irak. Le 10 juin 1941, les britanniques, cannadiens et FFL envahirent le Levant Français. J'étais alors à Damas quand le 21 juin j'ai vut les troupes françaises pénétrer dans la ville. Hors Contrairement à l'attente des FFL, les troupes de Vichy résistèrent fortement et par une violente contre - attaque dégage même Damas menacée . Cependant, les FFL entrent dans Damas le 21 juin . Le 12 juillet les combats cessent et des négociations s'ouvrent à St Jean d'Acre.

C'est donc à ce moment là que j'ai rencontré les troupes Françaises libres. Après les combats ils bivouaquèrent plusieurs semaines. Se fut alors mon premier contacte avec eux quand dans l'un des cafés de Beyrouth où j'avais l'habitude de me rendre. Là j'ai rencontré Levy, un soldat des FFL avec qui j'ai dialogué un long moment. Hors le lendemain, je le vie à la synagogue Maghen Abraham. C'est là qu'il m'expliqua la possible participation dans les forces françaises. Je rejoignit alors les bureau de recrutement français. De là, je suivit les contingents français jusqu'en Algérie. On arriva à Alger. De là, lors de mon enregistrement on m'obliga à prendre une nouvelle identité afin de s'intégrer dans la communauté musulmane locale. Je pris alors le nom que tu connais : Yaâqov Cohen-Tannoudji. Yaâqov signifie Jacob et Tannoudji est l'arabisation de Tanger. Ainsi je devenus Jacob, juif émigré de Tanger. Je n'ai jamais eut le temps de fréquenter les quartiers de Tanger ou même d'Alger. A mon arrivé je ne connus que les baraquements militaires des FFL. Là, on me proposa soit l'infanterie juive au sein de ce qui allait devenir en 1942 l'Armée Juive comme on la surnommait, soit la marine. Je ne savais que choisir, mais ils avaient besoin de nombreux marins depuis Mers El-Kebir. Là, on me fit passer quelques tests et je m'affirma par ma capacité à piloter les petites vedettes du port d'Alger en m'amusant à esquiver les chalutiers qui manoeuvraient dans le port. Un beau jour j'entendit les sirènes stridentes du port. Je vit une marée humaine sur le port civil. Je décida comme de nombreux badeaux à descendre au bas de l'immeuble pour prendre des nouvelles : on résuisitionnait les chalutiers pour...
[Il tourna ses yeux vers Naténel, les siens étaient clos et une douce respiration se faisait sentir sur ses genoux. L'hsitoire s'arreta là pour aujourd'hui]

Par ce qu'on oublie trop souvent les juifs combattant ainsi que les fratricides entre Vichystes et Gaullistes au Levant.Ce RP est pour leur rendre honneur.
Souvenons nous...
*Un calcul fait à partir de la population juive incorporable dans l'armée, nous amène à une estimation de 30 000 juifs auxquels il faut ajouter les 10 000 juifs français d'Algérie et des territoires et départements d' Outre -Mer. On estime à 30 000 juifs d'origine étrangère ceux qui ce sont engagés comme volontaires pour la durée de la guerre dans l'armée française. Les chiffres établis par l' O.N.U. font état de 86 000 juifs ayant combattu sous le drapeau français.
Très nombreux furent les juifs engagés dans les Forces Françaises Libres ( F.F.I). On compte au moins 50 juifs parmi les « Compagnons de la Libération »
)
* http://www.combattantvolontairejuif.org/98.html
*En France, l'"Armée Juive", un groupe de partisans juifs français, fut créée à Toulouse en janvier 1942. Composée de membres des mouvements de jeunesse sionistes, l'Armée Juive combattit à Toulouse, Nice, Lyon et Paris et dans les environs de ces villes. Ses membres firent passer en contrebande de l'argent de Suisse en France pour aider les Juifs à se cacher. Ils permirent à plus de 500 Juifs et non-Juifs de se rendre en Espagne, pays neutre, et participèrent en 1944 à des combats contre les Allemands à Paris, Lyon et Toulouse.*http://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=189
*Cette douloureuse campagne de Syrie qui fit de nombreuses victimes 6000 tués ou blessés côtés Vichystes , plus de 3000 côtés Britanniques et 600 du côtés FFL , eut de nombreuses répercussions politiques . D'abord 5600 officiers et hommes rejoignirent les FFL tandis que les autres entrèrent en France avec de lourds ressentiment*http://sv69.e-monsite.com/rubrique,la-campagne-de-syrie-en-1941,673936.html

Yaâqov Cohen-Tannoudji

Messages : 58
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un youpin !

Message par Erwan Lafleur le Ven 17 Juin 2011 - 15:39

Shalom alekhem camarade. Sois le bienvenu en ces murs.

Bon, tu marchande déjà tes jours de congés et tes tickets repas… ça commence bien… *rires*

Ya pas de vacances, le « vieux » paye mal et en plus il est « conseiller » par des incapables… mais à part ça c’est tranquille.

Mazel Tov, Yaâquov (voilà j’ai utilisé les 50% de mots yiddish que je connaissais, les autres j’peut pas trop les utiliser dans le contexte la *rires*)



PS : j’vous avais bien dis que son RP était super Smile

_________________
avatar
Erwan Lafleur

Messages : 2389
Date d'inscription : 06/10/2009
Localisation : Tu vois le groupe de jolies filles la-bas...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un youpin !

Message par sebastien levente le Ven 17 Juin 2011 - 21:52

Shalom, Yak, la bienvenue parmi nous.
Pas d'inquiétude, Anna Cohen, la responsable du courrier ( la petite grosse qui rigole toujours) , t' approvisionnera en matses ( matsos ?) et autre particularité le moment venu.
HRP :
Par curiosité historique et par déformation professionnelle, j'ai étudier "l'Armée Juive" en France - Mes Respects
avatar
sebastien levente

Messages : 234
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un youpin !

Message par Yaâqov Cohen-Tannoudji le Sam 2 Mar 2013 - 14:50

En une demi-heure j'ai été coulé sur les deux théâtres d'opération. Tant mieux ! ça me permet de dire à tous que j'arrête DB ! Oui, cela fait déjà bien longtemps que je suis dessus et je ne m'y amuse plus.
Cela se ressentait par mes connexions. Donc voila.
Merci à vous, merci à Ethan qui m'aura bien épaté et surement permis de prolonger de bien des mois ma motivation pour jouer !

A la prochaine les amis ! Et sur Premier Empire pour certains !

Yaâqov Cohen-Tannoudji

Messages : 58
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un youpin !

Message par Jerome girard le Dim 3 Mar 2013 - 17:03

Bonne vent capitaine Tannoudji!

Jerome girard

Messages : 512
Date d'inscription : 12/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un youpin !

Message par Gabriel Auphan le Dim 3 Mar 2013 - 18:30

Bon courage par la suite et je suis désolé de perdre un si grand capitaine.

Bon vent et peut être à bientôt
avatar
Gabriel Auphan

Messages : 608
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 22
Localisation : tu voit la poupe de Vincent là ? ben je suis loins loins devant :D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un youpin !

Message par Erwan Lafleur le Dim 3 Mar 2013 - 18:53

Bonne chance et bonne continuation à toi IRL.
Ce fût un plaisir de te compter parmi les nôtres Wink


_________________
avatar
Erwan Lafleur

Messages : 2389
Date d'inscription : 06/10/2009
Localisation : Tu vois le groupe de jolies filles la-bas...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un youpin !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum